L'éveil

La nature s’éveille,

Et comme nulle autre pareille,

Offre monts et merveilles

A nos yeux, nos oreilles,

Eblouissant ce printemps

De si jolis piments

Parfaitement orchestrés.

 

L’enfance et ses odeurs cachées

Bondissent de nos jeunes années,

Et comme par enchantement,

Charment le cœur de nos journées.

 

Leurs sons et leurs couleurs

Cultivent nos attentes,

Abreuvant de splendeurs

Cette nature savante.

 

Avec ces quelques mots,

Je pense avoir ouvert,

Le livre d’or de la beauté,

Tout simplement dédié,

A cette nature en éveil,

A ces trésors distribués,

Nous qui n’avons rien à faire,

Si ce n’est que d’en profiter.

 

Aussi,

Sachons lui dire merci,

Du bout de notre cœur

Tels de vrais admirateurs….

 

 

Le 2 avril 2018

Bernie Féré

 

© Copyright