Petite révélation aux accents prosés...

 

 Du plus loin que je me souvienne, 

Je ne sais plus quand tout a débuté,
Peut-être assise près des persiennes
Bien à l’abri des indiscrets.

 

Les mots sonnaient pour exister
Sous la hardiesse de mon stylo pressé,
Bravant dans un courage heureux, 
Mais ô combien décidé,
Les obstacles et interdits à dépasser.

 

Du plus loin que je me souvienne
Je ne sais plus quand tout a débuté,
Dix ans ou peut-être onze à peine,
Le jour, où voyez-vous,
Les mots sont venus m'enchanter...

 

Le 23 avril 2018

Bernie Féré

 

© Copyright