De bon matin

Réveillée aux aurores,

Je sens doucement éclore
Les senteurs de mes accords,
Mélodie de mes « tête à corps ».

 

Victime ou rescapée,
Qu’importe l’appellation 
Qui pousse mon imagination
A transcrire mes rimes innées.

 

Impatientes,
Elles se bousculent dans ma besace,
Avides de trouver une place
Sur la page vierge de mon ordi,
Où contentes, 
Elles me sourient 
De goûter à la vie.

 

Ma journée ne fait que de commencer,
Et déjà mes mots se comptent par millier.
Si certains échappent à mon contrôle,
S’égrenant dans des bafouilles frivoles,
Je peux vous assurer, vous le clamer,
Rimes et mots ne sont là qu'au nom de l'amitié….

 

Le 18 juin 2018

Bernie Féré

© Copyright