Cet été

Par monts et par vaux je bondirai,
Juste pour toucher, pour laisser
Sur les reflets de mon cœur,
Les incroyables splendeurs
De la mer et de ses mille visages
Déposées sur chacun de ses rivages.

 

Contre vents et marées je voguerai,
Sur les parcelles de ce nouvel été,
Où perdue dans cette beauté bleutée
Je prolongerai de ma simple volonté
Mes derniers chapitres imaginés
D’un roman dont je vous ai parlé.

 

A cœur perdu je m’y jetterai
A corps perdu je m’y baignerai
Pour emporter ce tout nouvel été
Dans un chant si bien coloré
Qu’il me faudra vous raconter
Les embruns de ses bienfaits.

 

Mais il est temps de tourner la page,
Pour déposer sur la plage
Les saveurs d'un mois de juillet
Qui bientôt,
m’emmènera sur une belle jetée…

 

Le 22 juin 2018

Bernie Féré

 

© Copyright