La course des mots

Quand les mots s’affichent sous mes yeux,

Quand ils dansent la ronde de mes écrits,

Pour ne pas brusquer leur récit,

Je les rejoins dans cet instant heureux.

 

Les mois s’effeuillent,

Sous mes chapitres.

Le temps me cueille,

Assise à mon pupitre.

 

Rythmer mes journées

Deviens  insensé.

Mais l’écriture,

Loin d’être un fardeau

Prend une allure de joyau.

 

Quand les mots se déploient sans autorisation,

Quand ils invitent mes réflexions, mes émotions,

Pour ne pas brusquer leur récit

Je les rejoins dans cet instant précis.

 

Le 4 septembre 2018

Bernie Féré

 

© Copyright