Un repos mérité

Quand viendra le moment,
Doucement, tranquillement,
Dépose sur la table, tes livres et cahiers,
Sans oublier les joies de ta journée.

 

Si tes fardeaux et tes tracas
S’éparpillent, de-ci de-là,
Ramasse-les sans les plier,
Ils dormiront à tes pieds.

 

Et demain, calme et reposé,
Tu les regarderas, étonné,
De les trouver moins laids,
Moins lourds à porter.

 

Quand viendra le moment,
Calmement, tranquillement
Enfile les saveurs de cette soirée,
Pour que demain elles t’interpellent
Et te rappellent,
Comme il fut doux de te reposer…

 

 

Le 26 septembre 2018

Bernie féré

 

© Copyright