Passion

Le temps s’envole à l’ombre de ma plume…
Et quand vient l’heure de me reposer, 
Mes personnages me crient leur amertume,
Poussés par un besoin irraisonné d’exister.

 

Le temps bouscule mon imagination…
Et quand vient l’heure de me reposer,
Ma raison, emportée par les effluves de ma déraison,
Continue de voyager en mode lévitation.

 

Qu’il est bon de transcrire ma passion….
De la partager comme une douce folie,
Pour qu'elle vous transporte sur le pont,
De mon improbable navire d’auteur et ami.

 

Le 22 novembre 2018

Bernie Féré

 

 © Copyright