Bonjour

Le bonjour du matin
Que l’on s’adresse
Est une délicatesse
Une sorte de refrain
Un sourire, une main
Un geste de politesse.

 

Mais ce bonjour du matin
Est aussi un préambule
Une bien belle formule
Qui se sourit ou s’articule,
Se diffusant tel un parfum
Tout au long de nos chemins.

 

Mon bonjour Facebookien
S’annonce dans un quatrain
Vers vos visages « virtualisés »
Vers vos sourires commentés
Vers vos parcours, vos chagrins
Aux sonorités de notre belle amitié.

 

Le 7 février 2019

Bernie Féré

 

 © Copyright