Les choses de la vie

Une complainte s’agite, 

Tapissant de ses sonorités

L’espace de mon gîte

Pourtant doux et douillet.

 

Une chanson s’égrène,

Et bien qu’intemporelle,

Elle invente par son réel

Des couplets sans café crème.

 

Une bafouille mélancolique,

Sans résonnance tragique,

Où seules ses consonances

Survolent les murs de l’insolence.

 

Une soirée en demi-teinte

Qui poétise et tinte

Les contours de la vie

Parfois difficiles, mes amis….

 

Le 9 avril 2019

Bernie Féré

 

© Copyright