Evasion

En ce mois de juillet

Mes rimes s’emballent

Et sous forme de fringales

Dévorent ce bel été.

 

Il y a le mot vacances  

Qui rêve de partance

Lorsque tout en finesse

Avec un brin de maladresse,

Dépaysement caracole

À l’ombre d’un parasol

Prêt à farnienter

Sous un ciel étoilé.

 

En ce mois de juillet

Mes rimes espiègles

Se moquent des règles

D’une prose .

 

Il y a le mot baignade 

Qui croise promenade

Lorsque tout en paresse

En haut du palmarès

Bronzage  et ombrage 

Inventent leur langage.

Mais quoi de plus charmant,

Que de prendre son temps…

 

Le 3 juillet 2019

Bernie Féré

 

© Copyright