La fin de l'été

 

Avant de refermer les persiennes de l’été

Goutons encore aux saveurs tant aimées

Des souvenirs simples et appréciés

Bucoliques, mais jamais périmés.

 

À la table de ce petit déjeuner

Tartinons de fraicheur nos pensées,

De rires complices parfois murmurés

Laissant des regards à jamais imprimés.

 

Avant de refermer les persiennes de cet été

Déposons nos cartes postales partagées

Avant de les ranger, de les ordonner,

De les figer dans leur album approprié.

 

À la table de ce petit déjeuner

Je tenais à vous inviter

À voyager sur cet été

Pour ne rien oublier.

 

Le 5 septembre 2019

 

Bernie Féré

 

© Copyright