Bouquet d'automne

Je me souviens

Lorsque petite

Sur les chemins

Telles des pépites

Je ramassais

À pleines mains

Les feuilles jaunies

Et contemplais

De mon regard ravi

Ce trésor enfantin.

 

Je me souviens

Des parfums

Offert par ce bois

Qui me laissait quoi,

Lieu de balades

Et d’escapades,

Qui me remplissait de joie.

 

Je me souviens

Encore si bien,

Que je ne veux rien oublier

Garder le pouvoir d’en rêver

Comme une promenade privée

Qu'il me faut pourtant vous conter.

 

 

Le 25 septembre 2019

 

Bernie Féré

 

© Copyright