Fin de semaine

Alors que pointe le week-end de cette mi-février

Je bavarde sur les pages de mes chapitres

Gravissant intrigues et émotions interpellées

Dans l’empressement de mon libre arbitre.

 

Alors que les heures chantent sans me déranger

Je rebondis ravie dans mon univers familier

Incapable d’arrêter les mots de ma déraison

Qui fleurissent et parfument ma passion.

 

Alors que mon regard se lève un instant

Je vous dépose cette courte bafouille

Pour vous souhaiter un bon repos

Du bonheur, tel est mon crédo.

 

Le 15 février 2020

Bernie Féré

 

©Copyright