Pensées

Je dépose ce matin

Ces quelques refrains

Dédiés à tous ceux,

Qui bien malgré eux,

Subissent cette période,

Triste et singulière mode

Où les espoirs modifiés

Se rêvent en air confiné

Obligeant à refermer

Les portes à double clé

Pour vivre en bonne santé

Pour respirer à tête reposée

 

Je veux penser aussi

Aux grands et aux petits

Aux victimes, aux malades

Luttant dans une croisade.

Venue d’un autre temps

Qui chahute notre présent.

 

Il y a tant encore à remercier

Comme ceux qui sans compter

Se dévouent pour notre sécurité

Offrant sous leur regard masqué

Une belle et grande générosité.

 

Je veux aussi bafouiller

L’ivresse des lendemains

Celle qui après-demain

Ouvrira nos portes fermées

 

Je dépose ce matin

Ces quelques refrains

Dédiés à l’Amitié

À ses parfums enchantés

À sa force bienveillante

Qui comble nos attentes.

 

Le 26 mars 2020

 

Bernie Féré

 

©Copyright