A l'Ukraine

Est-il possible que notre monde vacille de la sorte ?

 

À moins que notre raison ne se soit trompée de porte.

 

Lorsque médusés, nous regardons les images diffusées

 

Des mots martèlent nos cœurs de leur étrange assiduité.

 

 

 

Cette paix dans laquelle nous avons grandi, aimé et travaillé

 

Cette liberté porteuse de nos envies et de nos pensées

 

Aujourd’hui, ces deux hymnes semblent rimer en pointillé

 

Devant une actualité difficile à supporter, à intégrer.

 

 

 

Lorsque nous admirons la sérénité de nos paysages

 

Endroits enchanteurs à l’équilibre sage

 

Capables d’apprivoiser nos âmes au bonheur

 

Je prie pour que demain tout demeure.

 

 

 

Bernie Féré

 

 

 

Tous droits réservés le 28 février 2022

© Copyright