14. décembre 2018
Bien que le jour peine à se lever Je viens, sur la pointe des pieds, Vous souhaiter une belle journée Et des sourires par milliers. Bien que l’horizon Peine à éclairer Le toit des maisons, Les passants frigorifiés. Je vous écris mon amitié Et ma joie de vous la rimer. En espérant vivement, Que ces quelques condiments Déposés sur la table du vendredi S’envolent vers vous, mes amis. Le 14 décembre 2018 Bernie Féré © Copyright
12. décembre 2018
Tombe, tombe la douleur Aux coins des rues et des parvis. Pleure, pleure notre cœur De jour, comme de nuit. Quand la flamme de s’aimer Est meurtrie, bousculée. Quand se tait l’espoir de chanter Sous les notes de la fraternité. Il nous reste des images, Ô combien sauvages, Qui ruissellent sur nos âmes, Sous la pluie de nos larmes. Au secours, mes amis, Stoppons cette cacophonie… Celle qui engendre le pire, Celle qui termine en soupir. Retrouvons notre envie De respirer la Vie, De...
08. décembre 2018
Un weekend très spécial, Qui entraine dans sa spirale, Colères et débordements Aux tournants de nos rues, Au détriment d’un apaisement Incapable de rimer, avec bienvenu. Un weekend proche de Noël, Fête d’une paix intemporelle, Mais qui devra cette année S’adapter, se réinventer… Un weekend qui m’attriste Moi, humble artiste… Lorsque les mots ne s’entendent plus, Étouffés par tant d’injustices vécues. Il faudra compter sur chacun, Pour donner à nos refrains La...
24. novembre 2018
Merveilleux weekend À vous tous, my friends… Que ce repos mérité Enchante vos journées. Qu’il réchauffe vos vies, Parfois blessées, meurtries, Par mille petits riens joyeux Essentiels pour être heureux… Pensées, pour qui le travail Garde ouvert son portail. Tendresse aux oubliés Que la vie a malmenés. Sourire à vous tous, Et que sur vos frimousses Rayonne la joie d’aimer Ce besoin de vivre, d’exister… Le 24 novembre 2018 Bernie Féré © Copyright
22. novembre 2018
Le temps s’envole à l’ombre de ma plume… Et quand vient l’heure de me reposer, Mes personnages me crient leur amertume, Poussés par un besoin irraisonné d’exister. Le temps bouscule mon imagination… Et quand vient l’heure de me reposer, Ma raison, emportée par les effluves de ma déraison, Continue de voyager en mode lévitation. Qu’il est bon de transcrire ma passion…. De la partager comme une douce folie, Pour qu'elle vous transporte sur le pont, De mon improbable navire...
19. novembre 2018
Petite bafouille du lundi, Que je vous avais promis, Pour éclairer ma devinette, Que je n’ai guère tenu secrète. Les deux mots à trouver N’avaient rien de compliquer. Mais ils avaient, c’est certain, L’envie de jouer sur deux refrains. Le premier, très vite démasqué, Flirtait sur de tendres contours Fredonnés, écrits ou clamés, Se nourrissant uniquement d’AMOUR. Le second qui débroussaille nos matins Bouscule nos rêves non avoués et indécis, Leur donnant un goût coloré...
16. novembre 2018
Une recette, ou plutôt une devinette, Que je veux mignonnette Pour égayer ce vendredi, Jour aimé, jour ami… Mon premier, s’il ne s’apprend pas À ses chansons que l’on fredonne. Mon second bien souvent étonne Car il entraine chacun de nos pas. Mon tout se chante et se vit crescendo, Mon tout est composé de deux mots, Éblouissant nos vies, Débroussaillant nos chemins. Mais sans eux, je vous le confie : Tout ne serait que peau de chagrin… Ces deux mots !!! Je vous les dépose,...
12. novembre 2018
Quelques mots pour vous parler de Bertille, l’héroïne de mon roman. Si vous saviez… Ces derniers jours, elle me réclame énormément d’attentions. Et comme tout auteur attentionné, je me dois de la cajoler, de l’entourer. Il est vrai que son histoire, bien qu’ordinaire, se nourrit en revanche d’évènements extraordinaires. Mais ne vous y trompez pas… Dans ce tome 2, Bertille se dévoile avec une sincérité déroutante, transformant les intrigues et bonheurs de son existence...
10. novembre 2018
Il y a des weekends aux notes sans pareilles, Alors que d’autres surprennent, dès le réveil. Il y a ceux qui glissent dans nos journées, Les égayant dans de familiales sonorités. Il y a celui qui parle d’une belle aventure Que l’on parcourt à bord de sa voiture. Mais celui qui revient plus souvent, Celui qui attire comme un aimant Est le weekend des mille douceurs, Porté par les rivages de nos cœurs. Que ces deux jours répondent à vos envies À vos attentes, vos rêves et vos...
05. novembre 2018
Le début de semaine Est un bol d’oxygène Qui donne aux passions, Aux refrains de nos raisons, La force de plonger à cœur perdu Dans l’univers de l’inconnu. Le début de semaine Est un bol d’oxygène Qui dépose à la nuit tombée Les souffles de nos pensées, Épanouies ou désenchantées, Mais prêtes à pousser au matin, Les portes de nos alexandrins… Le 5 novembre 2018 Bernie Féré © Copyright

Afficher plus